Sa passion pour l’histoire remonte à ses quinze ans quand elle a découvert la grande aventure vécue par son aïeul venu de France en 1755. Depuis elle n’a eu de cesse de fouiller l’histoire de la Gascogne, de l’Acadie aussi bien que de la Gaspésie avant bien sûr de tomber dans celle de Montréal et du Plateau où elle habite maintenant depuis plus de 35 ans. Membre de la Société d’histoire et d’archéologie du Gers, de la Société de Généalogie canadienne-française.
Elle a été pendant sept ans animatrice sur le site familial des Loubert où elle a publié des centaines de capsules et anecdotes portant sur l’histoire gasconne, acadienne et gaspésienne. Elle a participé à l’organisation du rassemblement des Loubert en 2005 à Maria, en Gaspésie. Depuis une dizaine d’années, elle est très impliquée dans l’arrondissement du Plateau Mont-Royal. Cofondatrice de l’Association des résidents et résidentes du Plateau, elle en a été  la secrétaire pendant huit ans.
Elle y a piloté divers comités ou participé à d’autres dont celui sur la circulation de la Maison d’Aurore. Elle a siégé à la Commission de la sécurité urbaine et de la circulation du Plateau, a été membre du Conseil d’administration de la Maison d’Aurore  pendant six ans et fait partie de celui de la Société d’histoire et de généalogie du Plateau depuis maintenant huit ans. Elle  dirige le Centre de documentation de la SHP depuis son ouverture en 2011.