rue DEMERS
Origine
Anciennement
11 mars 1963
ruelle Demers,
avenue Corbeil,
Données historiques
Jean-Louis Demers (1732-1813), dernier supérieur des récollets de 1789 à sa mort, survenue à Montréal.
Source : LA VILLE DE MONTRÉAL. Les rues de Montréal-Répertoire historique. Montréal, Méridien, 1995, 547 p

Description sommaire de la voie
C'est une rue minuscule dans le Nord du Plateau, à sens unique de direction "Est-Ouest". Parallèle à la rue Villeneuve entre l'avenue Coloniale et la rue de l'Hôtel de Ville, elle est bordée par des duplex construits autour de 1900 pour héberger des ouvriers des carrières voisines.
 
Notes
Pendant qu’il est curé à Saint-Jean-Deschaillons de 1767 à 1789, le père Jean-Louis Demers, s’occupe de faire construire la première église (de Gentilly), en pierre des champs, en 1781 par le maître-maçon Antoine Maillou, de Deschambault, et le maître tailleur Charly. L'église sera ouverte au culte en septembre 1784.
Source: Église Saint-Édouard Gentilly, Québec
Les récollets, branche réformée de la famille franciscaine, arrivent en Nouvelle-France en 1615. Missionnaires et prédicateurs, ils sont reconnus pour la simplicité et l'austérité de leur vie.
En 1763, les autorités britanniques leur interdisent toutefois d'admettre des novices; l'ordre disparaît donc en 1848 avec la mort du dernier récollet canadien à Montréal.
Source : L'encyclopédie canadienne
En 1969 un film documentaire a été réalisé par 5 étudiants en architecture pour mettre en valeur la rénovation de la rue entreprise par les habitants voir "Les fleurs c'est pour Rosemont".
Source: Office national du film du Canada
Recherches : Ange Pasquini

La rue DEMERS  vue par les peintres
Le paradis de la ruelle verte "Le paradis de la ruelle verte" présente la rue Demers (anciennement appellée ruelle). Ce Nihonga de grande taille 20 x 24 a été réalisé par l'artiste-peintre Miyuki Tanobe, originaire du Japon et québécoise d'adoption qui peint à l'aide de techniques orientales anciennes des scènes du Québec traditionnel.
Photo : Galerie Valentin
Recherches : Ange Pasquini & Claude Gagnon
Marché Raphaël  Frères A droite le "Marché Raphaêl et frères en 2004 " situé à l'angle des rues De Bullion et Demers.
Cette oeuvre a été réalisée par l'artiste-peintre Suzanne Bourque, née sur le Plateau, rue Saint-André. Ses tableaux représentent des paysages urbains, des natures mortes et des scènes de la Gaspésie.
 

Adresses d'intérêt patrimonial
 
 
 
Iconographie
Clic À La rue Demers en 1969
Mis à jour le : 4-may-17
© 2007 SHP - Société d'Histoire u Plateau-Mont-Royal