avenue CALIXA-LAVALLÉE
Origine
Anciennement
19 octobre 1933

rue Panet
Données historiques
Calixa Lavallée (1842-1891), pianiste et compositeur, auteur de la musique de l'hymne national Ô Canada, président Vers Encyclopédie Wikipédiade l'Association nationale des maîtres de musique des États-Unis (1887).
Baptisé Calixte, Lavallée passe aux États-Unis où son prénom se transforme en Calixa. De plus, son extrait de baptême dit qu'il est né de Jean-Baptiste Pâquet (fils) forgeron, et de Charlotte Caroline Valentine et que son parrain est son grand-père, Jean-Baptiste Pâquet (père). En somme, le véritable nom de Calixa Lavallée est Calixte Pâquet
Or, tous les Pasquier, Pâquet et Paquette de la région de Verchères portent le surnom de Lavallée. Notre compositeur Calixte dit Calixa Pâquet choisit donc l'alias de Lavallée.
L'ancien nom de cette voie, la rue Panet, est changé en Calixa-Lavallée deux mois après qu'on eut ramené sa dépouille de Boston à Montréal
Source : LA VILLE DE MONTRÉAL. Les rues de Montréal-Répertoire historique. Montréal, Méridien, 1995, 547 p

Description sommaire de la voie
L'avenue ou plutôt les 2 "avenues" Calixa-Lavallée sont en fait des tronçons de rues qui aboutissent dans le parc La Fontaine sans avoir de continuité.
Remarque : Ange Pasquini

La rue Calixa-Lavallée  évoquée par les romanciers et les poètes montréalais
Dans son roman "La grosse femme d’à côté est enceinte", publié en 1978, Michel Tremblay fait gambader et jouer le petit Marcel dans l’aire de verdure le long de la rue Calixa-Lavallée, devant l’auditorium Le Plateau, dans le parc La Fontaine.
Recherche: Claude Gagnon

Adresses d'intérêt patrimonial

 

 

 
Iconographie
Vers Encyclopédie du Canada


Mis à jour le : 19-feb-15
© 2007 SHGP - Société d'Histoire et de Généalogie du Plateau-Mont-Royal