Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  

Requête externe : Document 1 / 1
P0009
Fonds Joseph-Marie Savignac
- 1916-1970. - 4,5 cm de documents textuels. - 158 photographies : épreuves n&b et coul., ferrotype. - 1 élément sonore : cassette audio, transfert mp3.

Notice biographique :
Personnage emblématique de la politique municipale et représentant du quartier Saint-Denis pendant une trentaine d'années, le notaire Joseph-Marie Savignac s'est préoccupé sans relâche de préserver la qualité de vie de son quartier.

Il est né en 1883 à Sainte-Geneviève de Berthier, dans une famille de cultivateur. Après des études au Collège de Joliette, il fait son droit à l'Université Laval qui avait à l'époque une succursale à Montréal (cette succursale deviendra par la suite une entité indépendante, l'Université de Montréal). Il est admis à la pratique du notariat en 1910. Il s'implique activement auprès de l'association des notaires canadiens et de 1936 à 1945, il représente Montréal à la Chambre des notaires. Il participe également, en 1920, à la formation de la Ligue des propriétaires de Montréal. Il fonde, avec son épouse Mélina Tardy, une famille composée de six filles et trois garçons qui demeureront de nombreuses années sur le boulevard Saint-Joseph, angle de La Roche. Un des ceux-là, Yves Savignac est membre de la Société d'histoire du Plateau.

Lors des élections d'avril 1930, il est élu pour la première fois échevin du district de Saint-Denis et est aussi choisi afin de faire partie du comité exécutif de la Ville de Montréal. Compagnon de Camillien Houde, il assure par sa force tranquille la contrepartie du bouillant maire et forge ainsi la base d'une équipe solide qui aura beaucoup de travail à abattre durant les années de la Grande Crise.

Il est surtout remarqué pour ses efforts et sa créativité afin de venir en aide aux chômeurs et à leurs familles qui vivent sur le "secours direct" durant ces années difficiles. Une bonne partie des équipements municipaux, bains publics, viaducs, chalets de parc, ou encore l'aménagement du Lac aux Castors ou celui du Jardin Botanique, datent de cette période.

Considéré comme le père du parc Sir Wilfrid Laurier, c'est lui qui fait en sorte, dès 1930, de doter le parc Laurier, comme on l'appelle communément, de son magnifique chalet dans le cadre des travaux de chômage. Il déploie les efforts nécessaires pour transformer cette ancienne carrière et cet ancien dépotoir en un lieu offrant les espaces de récréation qui font cruellement défaut dans le quartier.

Mais c'est le percement du tunnel Christophe-Colomb, sous les voies ferrées du CPR, en 1952, qui offrira à Joseph-Marie Savignac sa bataille la plus difficile. Plusieurs s'entendent pour exiger l'aménagement d'un axe de circulation au travers du parc afin de relier les tronçons nord et sud de l'Avenue Christophe-Colomb. Monsieur Savignac s'oppose avec véhémence à charcuter le parc Laurier au profit de l'automobile et le sujet refait l'actualité pendant une bonne dizaine d'année. Sa ténacité nous permet encore aujourd'hui de profiter d'un parc magnifique, qui fait le plaisir des résidents du voisinage.

On lui doit également le prolongement du boulevard Saint-Joseph jusqu'à Pie IX et le maintien de l'exceptionnelle qualité urbanistique du mail central du boulevard qui est préservé jusqu'à son départ de la politique.

Il a été conseiller municipal de Saint-Denis de 1930 à 1932 et de 1934 à 1960. Il a aussi été membre du comité exécutif de 1930 à 1932 et président du comité exécutif de 1934 à 1936, de 1938 à 1940 et de 1957 à 1960.
Il marque la vie publique montréalaise de façon magistrale. Il décède en 1970.

Source consultée : Texte tiré de la plaque historique sur Joseph-Marie Savignac, produite par la Société d'histoire du Plateau Mont-Royal en 2014-2015.

Portée et contenu :
Le fonds Joseph-Marie Savignac porte sur sa vie familiale et professionnelle. Il compte notamment de nombreux articles de journaux sur ses activités politiques, un discours, deux lettres originales du premier ministre Maurice Duplessis, une biographie illustrée, une publication annotée intitulée Scandale au parc Maisonneuve et deux diplômes universitaires de l'Université Laval (Lettres et Droit). Le fonds comprend aussi 158 photographies de famille et d'activités politiques ainsi qu' un enregistrement sonore d'une entrevue qu'il a donné à Radio-Canada lors de son départ comme président du comité exécutif de la Ville de Montréal, en 1960.

Le fonds comprend les séries suivantes :

P0009,S01 Vie personnelle.

P0009,S02 Vie professionnelle.

P0009,S03 Vie politique.

Documents numériques actuellement disponibles :



P0009,S04 Coupures de presse.

Notes :

Source du titre composé propre :
Titre basé sur le contenu du fonds

État de conservation :
Plusieurs photographies et tous les articles de journaux sont jaunis.

Source immédiate d'acquisition :
Fonds acquis d'Yves Savignac. Il a signé une autorisation de diffusion des documents, le 13 août 2013.

Accès de provenance :
Savignac, Joseph-Marie Fonds

Accès de titre :
Savignac, Joseph-Marie Fonds

Descripteurs :
S:Comité exécutif
S:Conseil municipal (Montréal, Québec)
S:Échevin
S:Hommes politiques (Montréal, Québec)
L:Montréal (Québec)
P:Savignac, Joseph-Marie

Retour à la page d'introduction        Choisir les critères de nouveauté