Personnages

PROCHAINE CONFÉRENCE

 

LA FAMILLE LOGAN

La somptueuse villa Rockfield de la famille Logan située avenue du Mont-Royal et rue Garnier. Détruite en 1908. (Source: Bibliothèque nationale du Canada)

 

Bernard Vallée, historien populaire
Par Bernard Vallée, historien populaire.

Plusieurs générations de Logan ont vécu sur le Plateau. On connait le patriarche James Logan, homme d’affaire avisé. Sa ferme deviendra une ferme modèle et plus tard, le parc La Fontaine.
Mais qui sont ses descendants ?

Bernard Vallée est passionné par l’histoire de Montréal et du Plateau.  Il développe des circuits historiques et patrimoniaux depuis plus de 35 ans. Il est coauteur du Dictionnaire historique du Plateau-Mont-Royal.

Date : 22 novembre 2018, à 14 heures

Endroit : Bibliothèque du Plateau-Mont-Royal située au 465 Avenue du Mont-Royal E, Montréal, QC H2J 1W3

Dixième anniversaire de la Société d’histoire du Plateau-Mont-Royal

Les Hospitalières de Saint-Joseph et la libraire Françoise Careil

Des figures emblématiques du Plateau honorées par la société d’histoire du Plateau-Mont-Royalprix_dixieme

Les lauréates Françoise Careil, libraire (à gauche) et sœur Marie-Thérèse Laliberté, supérieure générale des r.h.s.j. avec le président de la Société d’histoire du Plateau-Mont-Royal, Richard Ouellet  (crédit photo : Frédéric Cusson)

C’est dans une ambiance amicale, décontractée et entourée de passionnés d’histoire que  la Société d’histoire du Plateau-Mont-Royal (SHP) a décerné deux nouveaux prix, à l’occasion d’une soirée spéciale pour marquer son 10e anniversaire: le Prix Engagement et le Prix Rayonnement.

La SHP souhaitait ainsi souligner l’apport exceptionnel  de personnes ou d’organisations à l’histoire du quartier.

Le prix Engagement aux Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph

Quand le comité des fêtes du 10e anniversaire a proposé de créer le prix Engagement, le nom des religieuses Hospitalières de Saint-Joseph s’est tout de suite imposé.

En 1659, peu après la naissance de Ville-Marie, trois femmes, Judith Moreau de Brésoles, Catherine Macé et Marie Maillet  y débarquent pour venir soigner les malades. Deux cents ans plus tard, l’Hôtel-Dieu déménagera dans le Plateau, à l’angle de la rue Saint-Urbain et de l’avenue des Pins.

Ce sont ces trois fondatrices et toutes celles qui leur ont succédé qui ont été honorées pour leur engagement remarquable. Ensemble, elles ont profondément marqué l’histoire de Montréal et celle du Plateau.

Le prix Rayonnement à Françoise Careil

C’est le cœur battant, un brin nerveuse, que Françoise Careil a fait son entrée lors de cette soirée anniversaire. Plusieurs de ses amis, dont l’écrivain Michel Tremblay, étaient là pour lui rendre hommage.

Pendant trente ans, Mme Careil a conseillé des milliers de lecteurs à sa Librairie du Square. Gaston Miron, Michel Tremblay, Pauline Julien, Gérald Godin, Dany Laferrière ont tous fréquenté cette institution mythique du quartier. La librairie du Square est située en face  du Carré Saint-Louis, véritable foyer artistique depuis un siècle.

Pour avoir fait rayonner le Plateau, sa culture et ses écrivains, Françoise Careil était la candidate toute désignée pour recevoir le premier Prix Rayonnement de la Société d’histoire du Plateau-Mont-Royal.

Hommage aux Pieds-Noirs

Après avoir présenté quelques réalisations qui ont marqué les  dix ans de notre Société d’histoire, dont le recueil de tous nos bulletins, nos plaques historiques, et le nouveau local de notre centre de documentation, un hommage aux anciens ouvriers des carrières de pierre a été présenté par Gabriel Deschambault.

Pour terminer l’événement, animé par Myriam Wojcik, nos artistes Nathalie Tremblay et Denis Tiffou ont chanté la chanson des Pieds-Noirs, ces  anciens ouvriers des carrières de pierre, dont l’extrait de texte suivant a été publié dans Le Devoir en 1933.

« Les tailleurs de pierre

Ne sont pas des gens fiers

Les grands comm’ les p’tits

Y boivent tous du whisky

Y sont pas ménagers

Pour passer leur été

Ils ont d’la misère

Pour passer leur hiver … »

 

Ces ancêtres ont bâti nos églises et notre patrimoine architectural. Cette chanson était un clin d’œil à leur réalisation et à leur légendaire bonne humeur.

 

Longue vie à notre Société d’histoire! Et merci à nos membres, à nos partenaires ainsi qu’à tous les bénévoles qui ont rendu possible cette belle aventure!

 

 

Catégories