Scène de rue prise sur le boulevard Saint-Joseph. L’année le lieu et la direction ne sont pas encore déterminés. En tout cas les arbres qui partagent le boulevard ne sont pas encore trés grands.
En 1905, c’est l’architecte et ingénieur J.E. Vanier qui propose à la Ville Saint-Louis de transformer la rue Saint-Joseph en boulevard de prestige, le premier à Montréal. Vue la taille des arbres la photo pourrait être datée des années 1910.
(Recherches : Gabriel Deschambault)

Commentaire

Sur le boulevard Saint-Joseph — Un commentaire

  1. En cette belle matinée de janvier 1936, nous sommes à braver le froid, à l’angle de l’Avenue du Parc et du boulevard Saint-Joseph. On peut encore y admirer les beaux grands arbres qui ornent le mail central, puisque jusqu’à Henri-Julien, cette section du boulevard était située sur le territoire de Ville Saint-Louis. Cette voie offrait un axe central doté d’un double alignement d’arbre; ce qui lui conférait le caractère prestigieux recherché par cette jeune ville dynamique et moderne.
    Pour en savoir plus voir les chronique concernées qui ont été diffusées dans le journal «Le Plateau» et du journal électronique «Pamplemousse Plateau».
    Cliquez sur ce lien pour accéder à la chronique diffusée dans du journal Pamplemousse
    Cliquez sur ce lien pour accéder à une première chronique diffusée dans le journal Le Plateau
    Cliquez sur ce lien pour accéder à une deuxième chronique diffusée dans le journal Le Plateau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>