Dans les années 50, sous la direction de Claude Robillard, directeur du Service des parcs de la Ville (et excellent gestionnaire de la chose urbaine), on réaménage le parc La Fontaine pour le faire passer à l’ère moderne. On démolira les serres, la maison du gardien, le «pont des amoureux» et le petit zoo. Le petit zoo de l’étang nord sera donc remplacé par le nouveau «Jardin des Merveilles» qui ouvrira ses portes en 1958; il amusera petits et grands jusqu’en 1989, époque où il déménagera à son tour au parc Angrignon. Le parc verra aussi la construction du théâtre de verdure au même moment.

Commentaire

Le Jardin des Merveilles — 7 commentaires

  1. Que de joies de revoir toutes ces photos du Jardin des Merveilles. Que de belles sorties en famille nous avons faites, et moi qui adore les animaux (même si je suis rendue à 51 ans).
    Merci d’avoir conserver toutes ces informations et photos

  2. Lancement de l’Espace La Fontaine
    En 2011 l’Espace La Fontaine en partenariat avec la Société d’histoire du Plateau demandent la collaboration des citoyens dans le but de créer une exposition sur l’histoire du parc La Fontaine. Nous recherchons des photos des familles qui ont visitées le Jardin des Merveilles établi au cœur du plateau Mont-Royal dans les années soixante à quatre-vingt. Redécouvrez vos anciens albums de famille, trouvez-y les photos de cette époque et partagez vos trésors cachés avec les visiteurs du parc La Fontaine. Nous vous serons reconnaissants d’ainsi immortaliser ces souvenirs. L’exposition aujourd’hui est terminé mais la collecte peut toujours continuer.
    Cliquez sur ce lien pour lire l’article dédié au lancement du projet « Espace La Fontaine ».

  3. Sur le site de Radio-Canada on souligne l’ouverture du Jardin des merveilles en mentionnant « Le petit zoo », appelé Jardin des Merveilles, est inauguré le 5 juillet 1957. Il occupe une partie du parc La Fontaine au cœur du quartier du Plateau Mont-Royal. Des décors, inspirés de fables et de contes pour enfants, entourent les animaux. En franchissant les portes d’un château de conte de fées, les enfants vont côtoyer des personnages comme le Petit Chaperon rouge ou le Petit Poucet. Une fois le zoo du parc La Fontaine ouvert, les enfants y voient, et peuvent parfois toucher, des oursons, des perroquets, des lamas, des renards, des cygnes et des paons. Des otaries, ou lions de mer, nagent dans un grand bassin entouré d’estrades.
    Cliquez sur ce lien pour apprécier le contexte.

  4. J’ai eu un immense plaisir à monter ces cartes postales sur le site Internet de la SHP. J’imagine que ces cartes doivent évoquer pour beaucoup de montréalais dont Diane mon épouse, de bons et merveilleux souvenirs d’enfance que nous serions heureux de recueillir.
    Pour commencer vous pouvez lire sur le blogue de Gabriel Descambault les souvenirs de Monsieur Robert Caron.
    Cliquez sur ce lien pour en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>