Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  

Requête externe : Document 1 / 1
P0012
Fonds Rose Rey-Duzil
- 1910-1990. - 50 documents textuels : 46 coupures de journaux et autres documents. - 62 photographies : épreuves n&b. - 44 autres images fixes : reproductions agrandies de photographies, carton ; 28 x 35.5 cm.

Notice biographique :
Rose Rey-Duzil, Rose Dechaux de son vrai nom, est née en 1895, au Havre, en France. Sa mère était chanteuse d'opéra et son père, directeur de théâtre. Elle habita en foyer nourricier et chez son parrain et sa marraine à Marseille, une partie de sa jeunesse, ses parents travaillant en tournée outre-mer. La famille vint s'installer à Montréal, avec Rose et son frère qui fit plus tard quelques films à Hollywood sous le nom de Georges Renavent. Rose commença sa carrière d'artiste en 1911, à 15 ans. Elle changea son nom pour Rey, du nom de son grand-père semblerait-il, et Duzil, du nom de sa mère. Elle a travaillé à ses débuts dans la comédie Le Lycée poulardin, au Nationoscope un théâtre qui était situé sur la rue Sainte-Catherine, avec Juliette Béliveau qui demeura par la suite une grande amie. Artiste polyvalente, Rose Rey-Duzil a participé à des pièces de théâtre, des radioromans, des téléthéâtres, des téléromans, des téléséries et elle a même fait un peu de cinéma. À la fin de sa carrière, elle a enregistré des commerciaux. Rose Rey-Duzil avait une très belle voix, elle a chanté, notamment à la radio et dans des productions des Variétés lyriques. Côté théâtre, elle a tenu de multiples rôles : les ingénues, les jeunes premières, les femmes mûres, les aïeules, les marâtres... Un de ses grands rôles fut dans La Dame aux camélias et un de ses préférés, La Femme X. Elle a joué dans bon nombre de salles, notamment au Théâtre St-Denis, au Chanteclerc devenu le Stella - l'actuel Théâtre du Rideau vert.

Rose Rey-Duzil fut une pionnière du théâtre, de la radio et de la télévision au Québec. Un hommage lui a été rendu par ses pairs à la Place des arts de Montréal, le 24 janvier 1971, à la fin de la pièce Carlos et Marguerite dans laquelle Rose Rey-Duuzil jouait. Les 60 ans de carrière de Rose Rey-Duzil furent alors soulignés. Cette pièce était aussi télévisée pour le compte du Théâtre Alcan.

Rose Rey-Duzil s'est mariée en 1919 à un pompier, Cyrille Ouellette. De leur union naquit un fils, Adrien et deux petites filles. Le couple vécut sur le Plateau Mont-Royal où ils achetèrent une maison à logements qu'ils louèrent, entre autres, à des comédiens afin de les accommoder. Rose Rey-Duzil était reconnue dans le milieu artistique pour sa gentillesse . Elle est décédée à Montréal, le 2 janvier 1981, à l'âge de 85 ans. Elle comptait plus de 70 ans de carrière.

Sources consultées :
Coupures de presse du Fonds Rose Rey-Duzil.
Hudon, Marie-Josée (2013). Rose Rey-Duzil, comédienne dans l'Or du temps. Bulletin de la Société d'histoire et de généalogie du Plateau Mont-Royal 8(3), 18.

Portée et contenu :
Ce fonds témoigne de la vie artistique de Rose Rey-Duzil. Il comprend 62 photographies, pour la plupart représentant Rose Rey-Duzil costumée, soit seule ou avec ses partenaires de jeu. Certaines photos ont été prises sur la scène, d'autres chez un photographe et certaines aussi de façon plus informelle. S'y trouvent aussi quelques photos personnelles. Le fonds comprend notamment une photo des débuts de Rose Rey-Duzil au Nationoscope avec Juliette Béliveau, une photo de plateau dédicacée par les comédiens à l'occasion de l'anniversaire de Rose Rey-Duzil et une photo avec le maire Jean Drapeau. S'y retrouvent aussi 44 reproductions sur carton de photographies sélectionnées et agrandies qui ont possiblement servi pour une exposition.

Le fonds comprend de plus 46 coupures de presse traitant de la carrière de Rose Rey-Duzil, articles provenant surtout de journaux couvrant la vie des artistes tels Échos -Vedettes ou Télé-Radiomonde ou de d'autres médias écrits tels La Patrie ou La Presse. Plusieurs de ces journaux n'existent d'ailleurs plus aujourd'hui. Les articles traitent surtout de moments marquants de la vie de Rose Rey-Duzil tels ses 50 ans de mariage, ses 60 ans de carrière, ses rôles à la télévision et finalement son décès. Les articles couvrent la période de 1964 à 1981 principalement. Finalement, le fonds comprend une publicité d'une chanson interprétée par Rose Rey-Duzil, parue dans la revue Le Passe-Temps, une publicité pour une pièce de théâtre et un programme de la pièce Virage Dangereux au Théâtre Club.

Ce fonds comprend les séries suivantes :

P0012,S01 Vie personnelle.

P0012,S02 Vie professionnelle.

Documents numériques actuellement disponibles :



Notes :

Source du titre composé propre :
Titre basé sur le contenu du fonds

Mention(s) de responsabilité :
Reproductions réalisées par Publications Québécor

État de conservation :
Plusieurs photos sont collées dans un spicilège ainsi que quelques articles de journaux. Certaines photos sont déchirées ou abimées. Les articles de journaux sont jaunis et certains sont abimés.

Source immédiate d'acquisition :
Fonds acquis de la petite-fille de Rose Rey-Duzil, Anick Cesaria qui a signé la convention de donation le 2 octobre 2014.

Notes générales :
La plupart des photos ne sont pas identifiées : date, personne(s), lieu, etc.

Accès de provenance :
Rey-Duzil, Rose Fonds

Accès de titre :
Rey-Duzil, Rose Fonds

Descripteurs :
S:Actrice de théâtre
S:Annonces
S:Artistes
S:Cinéma
S:Radio
P:Rey-Duzil, Rose, 1895-1981
S:Télévision
S:Théâtre
S:Théâtre Alcan
E:Variétés lyriques

Retour à la page d'introduction        Choisir les critères de nouveauté